Dr Khalifa2018-10-10T17:37:43+00:00

Titres et diplômes

Titres

  • Membre de la société Française d’ORL
  • Membre de la société de cancérologie cervico-faciale
  • Membre de la société française de chirurgie plastique et esthétique de la face et du cou SFCPEFC
  • Membre de l’association française de médecine morpho-esthétique et anti-âge AFME

Diplômes

  • Diplôme de cancérologie cervico-faciale (Institut Gustave Rousy ,Paris, juin 2000)
  • Doctorat d’oto-rhino-laryngologie ( ORL ) et de chirurgie de la face et du cou (avril 2002)
  • Diplôme de chirurgie de l’oreille moyenne (Hôpital Kremlin-Bicêtre,Paris, juin 2004)
  • Diplôme de chirurgie plastique et esthétique de la face (CHU Edouard Herriot, Lyon, juin 2005)

Liste des communications

  • Correction des rétrusions columellaires. N. Khalifa, J.P. Bessède, D. Vinh – 106ème congrès de la SFCPEFC, octobre 1999, Paris
  • Anatomie chirurgicale et sous-unités esthétiques de la Face. N. Khalifa – Cours de chirurgie des tumeurs cutanées de la face – Limoges, Novembre 2002
  • Inversion de courbure des cartilages alaires et chirurgie de la pointe du nez : diagnostic et approche thérapeutique. N. Khalifa, J.P. Bessède, D. Vinh – Société du Grand Sud-Ouest, juin 2003, Pau – 110ème congrès de la SFCPEFC, septembre 2003, Paris
  • Lymphangiomes kystiques : classification, étude de cas cliniques et des protocoles thérapeutiques. N.Khalifa, J.P. Bessède, D. Vinh – Société du Grand Sud-Ouest, juin 2003, Pau
  • Biopsie du ganglion sentinelle en pathologie palpébrale. N. Khalifa – Cours du DIU de pathologie et chirurgie orbito palpébrale – Limoges, janvier 2004

Parcours

  • Né le 11 septembre 1973 à Toulouse
  • Etudes médicales à la faculté de Médecine de Purpan, Toulouse
  • Reçu au concours de l’internat en 1997 : affectation en chirurgie à Limoges
  • Internat dans le service d’ORL et chirurgie cervico-faciale des professeurs SAUVAGE et BESSEDE
  • Participation active à la chirurgie plastique et esthétique du service (plus de 250 rhinoplasties, otoplasties, chirurgies cutanées par an)
  • Stage de 6 mois au sein de la Clinique de Turin, à Paris, aux côtés des Docteurs Defrennes, Hadjean et Negrier (assistant opératoire sur plus de 100 rhinoplasties) de novembre 1999 à mai 2000.
  • Stage inter CHU dans le service du Professeur Frachet à l’Hôpital Avicenne à Paris, de novembre 2001 à mai 2002.
  • Thèse de Docteur en Médecine soutenue à l’université de Limoges, le 24 avril 2002 (chirurgie reconstructive, dans le cadre des cancers de la cavité buccale).
  • Fonctions de chef de Clinique-Assistant au CHU de Limoges, dans le service d’ORL et chirurgie cervico-faciale de mai 2002 à mai 2004.
  • Installation en secteur libéral (création de clientèle) à la Clinique Honoré Cave, à Montauban depuis mai 2004. Développement exclusif du pôle de rajeunissement facial (toxine botulique, acide hyaluronique , mesolift , implants non résorbables).
  • Création d’un pôle de santé à Caussade en janvier 2005 regroupant activités médicales et paramédicales avec consultation ORL hebdomadaire .
  • Chargé d’enseignement à l’Hôpital de Montauban.
  • Nomination récente en tant que membre de la Société Française de Chirurgie Plastique et Esthétique de la Face et du Cou (SFCPEFC).
  • Formation validante aux Pathologies du Sommeil en 2013

Nous pratiquons tous « l’ esthétique » dans nos vies et nos activités professionnelles.

Il se dissimule dans nos gestes, nos comportements , dans nos réalisations. Ce n’est pas une finalité mais un outil de satisfaction.

Pratiquant la chirurgie de la face et du cou depuis de nombreuses années, j’ai appliqué les règles de « l’esthétique médicale » dans toutes mes interventions, de la plus simple à la plus complexe, de la petite suture de plaies superficielles aux grandes reconstructions cancérologiques.

J’ai toujours accompagné mes patients et je cherche systématiquement à les réévaluer à distance de mon acte chirurgical pour évaluer objectivement, le retentissement fonctionnel et esthétique de celui-ci.

C’est donc tout naturellement que les techniques de médecine esthétique se sont imposées dans ma pratique quotidienne : toujours avoir une solution aux problèmes cicatriciels postopératoires.

C’est ensuite l’évolution et le développement de la Médecine esthétique vers des techniques fiables efficaces et réversibles , qui m’ont permis de proposer à mes patients des solutions « sur mesure ».

“J’ai toujours considéré que l’esthétique n’était pas une spécialité médicale mais plutôt un état d’esprit.”

Icon

L’Esthétique médicale n’est pas réservée à une élite mais nous concerne tous.
Elle est capable d’améliorer nos vies car elle tend progressivement vers une médecine préventive régénérative et anti-âge.

Dr Khalifa
Noter cette page