Domaines de compétences

Chirurgie pédiatrique
  • Adénoïdectomie

L’adénoïdectomie est une intervention qui consiste à retirer les végétations afin de permettre une meilleure respiration.

  • Amygdalectomie

L’amygdalectomie consiste à effectuer l’ablation des amygdales et se justifie lorsque leur volume provoque une gêne ou lors d’infections récidivantes.

  • Pose d’aérateurs trans-tympaniques

Un aérateur trans-tympanique est un tube creux placé au travers de la membrane tympanique. Il a pour but de favoriser l’aération de l’oreille moyenne en cas d’infection ou de rétraction du tympan.

  • Kystes et fistules congénitales de la face et du cou

Il existe des malformations qui correspondent à la persistance d’un tissu embryonnaire qui n’a pas disparu après la naissance. L’infection de ce tissu peut se manifester soit par l’apparition de kystes sous la peau ou de fistules .L’intervention consiste à retirer l’ensemble de ces tissus infectés en respectant l’esthétique et les fonctions du visage et du cou.

Chirurgie de l’oreille
  • Tympanoplastie

On procède à une tympanoplastie (ou Myringoplastie) lorsqu'une perforation du tympan ne guérit pas d'elle-même. Cette intervention consiste à refermer la perforation du tympan en y greffant une membrane provenant de l’intérieur ou de l’arrière de l’oreille.

  • Intervention pour otospongiose

L’otospongiose est une maladie qui se caractérise par une ankylose de l’articulation de l’étrier et qui provoque une baisse de l’audition uni ou bilatérale. L’intervention a pour but de débloquer ou remplacer la chaîne des osselets ankylosés au niveau de l’étrier.

  • Intervention pour cholesteatome

Le cholesteatome est une tumeur bénigne formée par la chute de cellules épidermiques infiltrées de cholestérol. L’intervention consiste à retirer la tumeur tout en préservant ou en améliorant l’audition.

Chirurgie naso-sinusienne
  • Septoplastie

La septoplastie a pour but de corriger une déviation de la cloison nasale et se justifie dans les cas d’obstruction nasale, de ronflement ou d’infection des sinus et/ou de l’oreille.
 

  • Chirurgie endoscopique des sinus

Une intervention par voie endoscopique signifie que le chirurgien utilise des instruments optiques. Le plus souvent, on pratique une polypectomie pour enlever les tumeurs bénignes qui sont présentes dans les sinus et obstruent les fosses nasales.
Si l’infection concerne le sinus maxillaire, on réalisera une méatotomie moyenne.
Si l’infection concerne le sinus ethmoïdal, on réalisera une ethmoïdectomie.

Chirurgie des glandes salivaires
  • Parotidectomie

La parotidectomie est l’ablation partielle ou totale de la glande parotide. Cette intervention a pour but, la plupart du temps, de préciser la nature bénigne ou maligne d’une tumeur dont cette glande salivaire est porteuse.
 

  • Sous-maxillectomie

La sous-maxillectomie est l’ablation partielle ou totale de la glande sous-maxillaire. Cette intervention a pour but, la plupart du temps, de préciser la nature bénigne ou maligne d’une tumeur portée par cette glande salivaire.

Chirurgie de la glande thyroïde

Une thyroïdectomie consiste en l'ablation plus ou moins importante de la glande thyroïde. Cette intervention est justifiée par un mauvais fonctionnement de votre glande, qui ne peut pas être contrôlé par des traitements médicamenteux. Elle peut être également réalisée dans le but de déterminer la nature bénigne ou maligne d’une tumeur.

Chirurgie des cordes vocales

Les modifications de la voix peuvent être provoquées par des kystes ou des polypes des cordes vocales. Pour les retirer, on procède à une micro chirurgie des cordes vocales au laser lors d'une laryngoscopie en suspension.

Parfois, on procède à l'ablation des cordes vocales, ou cordectomie, lors de l'existence d'une tumeur maligne.

Chirurgie cancérologique
  • Pelvi-glossectomie

Une pelvi-glossectomie consiste à effectuer l’ablation d’une partie ou de la totalité de la langue lorsqu’elle est porteuse d’une tumeur maligne. Le geste chirurgical peut être étendu au plancher de la bouche ou à la mandibule si la tumeur l’exige.
 

  • Bucco pharyngectomie

Une bucco pharyngectomie consiste à effectuer l’ablation de l’amygdale et des structures voisines lorsqu’elle est porteuse d’une tumeur maligne.
 

  • Laryngectomie

Une laryngectomie consiste à effectuer l’ablation d’une partie ou de la totalité du larynx afin de supprimer une tumeur. Laryngectomie partielle et Laryngectomie totale.
 

  • Pharyngectomie

Une pharyngectomie consiste à l’ablation partielle ou totale de la muqueuse du pharynx. Cette intervention est souvent associée à une laryngectomie (voir ci-dessus).

Chirurgie du ronflement
  • Uvulo-palato-pharyngoplastie

Une ovulo-palato-pharyngoplastie est un raccourcissement avec mise en tension du voile du palais et un élargissement du pharynx. Cette intervention se justifie an cas de ronflement. Elle est souvent associée à une amygdalectomie.

Chirurgie stomatologique

Elle regroupe la chirurgie des lésions de la muqueuse buccale et les extractions dentaires (dents de lait, dents définitives, dents de sagesse).

Chirurgie esthétique du visage
  • Rhinoplastie


Une rhinoplastie (Rhino-septo-plastie) consiste à remodeler la cloison nasale et la pyramide nasale. Le but de cette intervention est de corriger les déformations apparentes du nez et d’améliorer la respiration.
 

  • Blépharoplastie


Une blépharoplastie est une chirurgie esthétique des paupières supérieures et inférieures très efficace pour paraître plus jeune ou moins fatigué. Elle a pour but de corriger une chute de sourcils, des paupières tombantes, des poches sous les yeux...
 

  • Otoplastie


Une otoplastie est une chirurgie correctrice des oreilles décollées. L’intervention a pour but de remodeler le pavillon de l’oreille afin de corriger la malformation.
 

  • Génioplastie


Une génioplastie est une chirurgie esthétique du menton. Elle a pour but de remodeler un menton trop avancé ou trop effacé, trop ou pas suffisamment volumineux, ou de travers.

Chirurgie plastique dermatologique

Elle s’adresse aux tumeurs cutanées de la face et du cou et permet de préciser la nature bénigne ou maligne de la lésion. L’ablation de ces tumeurs peut, selon leur taille et leur localisation, nécessiter un geste chirurgical de reconstruction, réalisé dans le respect de l’esthétique et des fonctions du visage.

Médecine esthétique

Elle concerne la prévention et la correction de lésions cutanées liées à l’âge, à l’exposition solaire ou aux séquelles de pathologies dermatologiques. Plusieurs techniques permettent de corriger les rides et les volumes du visage. Parmi elles, on retrouve le Botox qui a pour rôle de bloquer l’activité des muscles du visage et par conséquent d’éviter la plicature de la peau qui leur est adhérente.

L’acide hyaluronique, quant à lui, permet de combler les plis naturels et rides de la face et du cou, et de redéfinir les galbes et volumes perdus.